Lîle des esclaves  Index du Forum

Lîle des esclaves
Forum RP Yuri et Futanari / NC -18

IndexFaqchercherMembresGroupe S'inscrire Se connecter

[Archives] Alice Poe

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Lîle des esclaves Index du Forum -> Zone de départ -> Fiches de présentations -> Présentations des Kerberiennes -> Fiches des Kerberiennes validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Les déesses
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2012
Messages: 526
Date de naissance: 01/01/0001

MessagePosté le: Mer 31 Oct - 18:16 (2012)    Sujet du message: [Archives] Alice Poe Répondre en citant

Nom : Poe, oui, tout comme le célèbre écrivain qu’étais mon grand-père. Je n’ai pas hérité que de son nom, mais visiblement de son penchant pour la drogue et l’alcool.

Prénom : Je ne possède pas de prénom autre que Wonderland ! La vérité est qu’Alice était le prénom de sa défunte mère et qu’elle n’assume absolument pas le fait de se sentir en constante compétition avec une morte. C’est pourquoi elle à décider de revêtir le prénom de Wonderland.

Age : 23 ans. Mais elle parait facilement moins avec son physique d’enfant.

Race : Si on s’amuse à remonter jusqu’aux ancêtres des Poe, nous pourrons constater avec stupeur que la famille ‘débute’ avec Edgard Allan Poe, grand père d’Alice qui a étrangement fait disparaitre les arbres généalogiques de sa famille encore en circulation. Cependant en fouillant correctement dans les vieilles armoires du grand père, Alice a pu constater que certains de ses ancêtres avait pactisé avec une entité moyenâgeuse surnommée Bélial. Ce qui explique leurs talents particulier. De ce fait les Poe ne sont plus seulement des humains, mais un croisement dangereux entre homme et démon orientaux.
Avatar :[/b] Obligatoire. Mettez ici l'image de votre avatar avec ses dimensions propres (pas besoin de respecter celles de l'image ci-dessous). Cela évitera les changements d'avatars tous les deux jours.





Particularités physiques : Les deux astérix sous ses yeux sont des tatouages l’un est rouge l’autre noir.

Pouvoirs : Contrôle du sang : A la vue et surtout l’odeur du sang Alice rentre dans une sorte de léthargie avant d’en sortir transformée sur le plan mental. Laissant son caractère laconique de côté elle devient une dominatrice bestiale et violente. Suite à son affiliation avec Bélial elle peut contrôler le sang qui s’échappe d’une plaie, pour en faire à peu près ce qu’elle veut.
_______________________



Histoire : Ayant grandis sur Terre dans une famille tout ce qu’il y a de plus normal, il est possible de se poser des questions à propos du caractère plus qu’étrange d’Alice. Elle était pourtant en étant enfant une jeune fille magnifique et exemplaire bien que légèrement turbulente et surtout fragile. Elle grandit donc dans un environnement sain. Cependant, c’est en cachant à ses parents de son lapin en peluche s’était mis à lui parler aux alentours de ses 6 ans qu’elle s’est tirée une balle dans le pied si vous me prêtez l’expression. Bien que l’imagination des enfants soit à peu près sans limite, avoir un lapin en peluche qui se met à vous parler est assez troublant, l’esprit de la jeune fille s’est lentement effrité avec le temps. De plus en plus le lapin en peluche de la jeune fille s’est mis à vouloir prendre le thé avec elle, mais pas en utilisant des jouets d’enfants, non. En allumant la vieille cuisinière à gaz par exemple. C’est d’ailleurs à cause de ce même ami imaginaire qu’Alice à fini par mettre le feu à sa maison, en jouant avec des allumettes dans sa chambre brulant ses rideaux pour ‘faire chauffer le thé comme mon lièvre a dit’. C’est en Mars, quand l’air était encore froid que la jeune fille croyant suivre son animal en peluche a trouvé le moyen de se perdre en forêt, tombant dans trou la tête la première, croyant ainsi atterrir dans un pays dit ‘des merveilles’.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.
Retrouvé à peine une journée après dans un état proche de l’hypothermie, la jeune fille portait en effet une simple robe de chambre. Elle fut confiée à un médecin doué qui décela une anomalie dans l’esprit de la jeune fille. Il avait assisté à une scène qui l’avait marqué, Alice se tenait droite comme un i devant un miroir et parlait toute seule, changeant de voix, faisant les questions et les réponses. C’est ainsi qu’elle fut placé dans un sanatorium. Terrifiée par les autres patients, la jeune fille était en proie à des crises de panique, pensant que les cachets et la nourriture était destiné à la tuer. Elle se sentait tout à fait normale pourtant.
- Comment t’appelle-t-on jeune fille ?
- Alice !
- LA Alice ?
- Il y a un débat plutôt vif à ce sujet...
- Désolé je ne fais pas de politique.
C’est comme ça que Wonderland, venue tout droit de ce pays des merveilles est arrivée dans l’esprit malade d’Alice, vers ses 12 ans. Elle a fait une simple requête, elle ne voulait plus être blonde et menaçait de se faire souffrir jusqu’à obtenir une teinture rousse. Ainsi la nouvelle personnalité d’Alice fit des ravages au sein de tous les médecins de l’hôpital, elle leurs disait exactement ce qu’ils voulaient entendre et elle fut rendue à sa famille. Alice croyant son autre personnalité partie en même temps que sa libération fut un peu mieux. Elle n’était plus sujette à ses terrifiants cauchemars, à ses hurlements nocturnes et ses crises de somnambulismes. Cependant, une nuit, elle se réveilla, sa vessie pleine lui commandant de se soulager. Avec crainte elle posa ses pieds nus sur le bois craquant du couloir, elle détestait passer de nuit devant le grand miroir, qui était non loin des toilettes. La mâchoire crispée elle passa rapidement devant, interpelée par une voix qui était la sienne.
- Qui es-tu ?
- Wonderland ?
- Non, je suis Wonderland. La question est qui es-tu toi ?
Son propre reflet se jouait d’elle dans la glace. Elle poussa un hurlement de terreur. Reprenant ses esprits dans son lit le lendemain, son père à son chevet.
- Père, suis-je folle ?
- Oui, je crois bien que tu es totalement déboussolée, mais je vais te confier un secret, Alice, la plupart des gens bien le sont.
Ainsi, elle vécut dans le tiraillement jusqu’à ses 18ans, les crises ou Alice passait à Wonderland devenant de plus en plus fréquentes. Cependant, un matin ou la neige tombait à gros flocon et où elle se sentait étrangement bien, elle vit un lièvre blanc, qui lui disait qu’elle allait être en retard pour le thé. Avec un sourire aux lèvres, elle le suivit, sans se soucier des conséquences de son action. Le fait de revoir le pays des merveilles la terrifiait mais en même temps l’intriguait car elle avait murit et pensait pouvoir accuser le contre coup de ses visions magnifique.
Elle resta dans cet état 5 ans. 5 ans à croire que la réalité était un monde magique et plein de couleurs vives et gaies. 5ans de pures folies. 5ans avant que son propre esprit fatigué de ses bêtises ne donne les reines à son autre personnalité pour la remettre dans le droit chemin. Quand Wonderland prit le contrôle du corps d’Alice tout fut tout de suite mieux. Elle se comportait normalement, elle avait enfin conscience d’être dans la réalité et non dans un autre monde fantastique.
Elle eut cependant, une nuit, une forte envie d’uriner. Se levant sans crainte cette fois pour aller aux toilettes. Elle trouva curieux de ne pas voir le miroir de sa chambre, s’approchant ainsi à pas feutrés elle fut happée par une espèce de portail dimensionnel et se réveilla sur une plage de sable fin. Si elle retournera sur Terre un jour ? Jamais plus.
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.

Caractère : Dans sa folie la jeune fille c’est créée une autre elle, qui a ‘pris sa place’ entendez par là que la personne à qui vous vous adressez n’est pas Alice mais Wonderland, une jeune femme maligne, perverse, insupportable et incontrôlable, totalement instable qui adore faire souffrir, perpétrer le mal qui la engendrée est devenue une sorte de quête pour elle. Vis-à-vis d’Alice, elle reste très fausse, c’est-à-dire qu’elle la rassure, certes, mais ne cesse pas d’alimenter son mal être, pour continuer à faire ce qu’elle désire, comme Elle, le désire. Véritable sociopathe Wonderland n’hésite pas à mentir ou faire mal, ne ressentant aucune culpabilité envers les gens qui sont touché par le malheur qu’elle engendre. Impulsive, elle devient violente très rapidement et n’hésite pas à rejeter la faute sur les autres, n’assumant peut pas d’être confrontée à ce qu’elle a fait.
Quant à Alice ? Elle est a force devenue certes névrosée, à un point où elle n’a plus conscience de vivre dans un monde réel mais dans un cauchemar perpétuel. A un point tel que la jeune fille est devenue effrayée par tout et n’importe quoi, déléguant le contrôle de son corps à son autre personnalité qu’on pourrait pensé indépendante d’elle. Ce qu’elle fait pendant que Wonderland s’amuse ? Elle se morfond dans son coin, accentuant encore plus sa dégénérescence mentale. N’étant pas du genre à adresser la parole à autrui elle préfère fuir les gens, ayant une peur constante d’avoir mal, ou de se faire kidnapper.

Évolution : /
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Oct - 18:16 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Lîle des esclaves Index du Forum -> Zone de départ -> Fiches de présentations -> Présentations des Kerberiennes -> Fiches des Kerberiennes validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com